lundi 13 mars 2017

"Schenkele" ou Cuisses de dames



J'avais résisté à l'appel des beignets pour Mardi-Gras cette année, puis je suis tombée par hasard sur cette recette de Schenkele ou "Cuisses de dames", petits biscuits cuits à la friture.
Cette version des beignets m'a intriguée, car elle ne ressemble pas à nos spécialités régionales du style Oreillettes ou Pets-de-nonne : il s'agit d'une pâte plus sablée et délicatement parfumée.

J'ai donc tenté l'expérience des "Schenkeles" alsaciens, et tout les goûteurs ont été conquis ! Certains ont même retrouvé le goût et l'apparence de biscuits de leur enfance, qui existent donc sûrement dans d'autres régions sous un autre nom...



Pour environ 50-60 biscuits :
350 g de farine (250 g de farine blanche + 100 g de farine semi-complète pour moi)
175 g de sucre
4 oeufs
100 g de beurre fondu
125 g d'amandes en poudre
1 cs d'eau-de-vie ou de kirsch
le zeste d'un demi-citron
2 ou 3 pincées de vanille en poudre
+ du sucre et cannelle en poudre pour l'enrobage
1 l d'huile de friture


Dans le bol du robot ou un grand saladier, fouetter les oeufs et le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Ajouter la farine et la poudre d'amandes, puis le zeste de citron, la vanille et l'eau-de-vie. Terminer par le beurre fondu et bien mélanger, jusqu'à obtenir une pâte homogène et épaisse : attention, la pâte ne forme pas une boule comme la pâte des oreillettes ou autre pâte brisée.
Couvrir d'un film alimentaire et mettre au frais pour 1 heure environ : la pâte va se raffermir et pourra ensuite être facilement travaillée sans coller aux doigts.


Faire chauffer un bain de friture à 170°C.
Fariner légèrement le plan de travail, sortir la pâte et prélever de petites portions :  former les biscuits en réalisant de petits boudins plus fins aux extrémités et bien dodus au centre.
Déposer les biscuits sur le plan de travail le temps que la friture soit à température, puis les plonger par 10 et les laisser cuire jusqu'à ce qu'ils prennent une jolie couleur dorée (4-5 min environ).
Egoutter les biscuits sur du papier absorbant et les rouler encore chauds dans un mélange de sucre et cannelle (j'ai oublié la cannelle, mais c'était déjà très bon !).


Les biscuits se conservent parfaitement dans une boite métallique.

Source :
J'ai diminué la quantité de sucre et adapté les parfums à mes goûts et mes placards !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire