samedi 10 décembre 2016

Brioche marbrée au mascarpone, thé vert & myrtilles

Une petite série de recette boulangères, ça vous dit ?
On commence par cette brioche au mascarpone, qui au départ se voulait être simple et utilitaire : consommer un pot de mascarpone délaissé d'une part, et d'autre part tenir compagnie à un Pandoro pour la récré du lendemain, dont la confection est un peu plus laborieuse...
Finalement les différents temps de repos du pandoro m'ont laissé un peu de temps et en fouillant dans les placards je suis tombée sur les myrtilles séchées que je n'avais pas encore eu l'occasion de caser, qui elles-mêmes m'ont fait penser à une association avec le thé vert, tout cela ajouté à un essai de façonnage "à la russe" pour bien mettre en valeur tous les éléments...
Et bien oui, j'avoue qu'il y a des jours il y en a des idées qui toquent dans ma petite tête ;-) ...


Je regrette de ne pas avoir pris de photos de l'intérieur, car les marbrures étaient très jolies et la mie bien filante. C'est une brioche que je referai, toute simple cette fois ou bien revisitée à une autre sauce ?

Pour une grande brioche ou 2 petites :

500 g de farine
1 oeuf
18 cl de lait 
250 g de mascarpone
75 g de sucre
1 sachet de levure de boulanger
1 pincée de sel
1 cc de thé matcha
myrtilles séchées
1 sachet de thé vert nature


Préparer un mug de thé vert et verser les myrtilles dedans afin de les réhydrater.

Délayer la levure avec 1 cc de sucre dans 10 cl de lait tiède et laisser reposer une dizaine de minutes.

Dans le bol du robot ou un grand saladier, verser la farine, le sel et le sucre restant : mélanger.
Faire un puit et verser au centre le reste de lait tiède et y casser l'oeuf.
Verser ensuite la levure et pétrir une dizaine de minutes.
Ajouter le mascarpone et pétrir de nouveau 10 minutes, jusqu'à ce que la pâte soit bien homogène et souple.

Prélever environ deux tiers de la pâte, la verser dans un autre bol, couvrir d'un linge et laisser lever dans un endroit tiède (dans le four préchauffé à 40°C par exemple).
Délayer le thé vert dans 1 cs de lait ou d'eau tiède et le rajouter au tiers restant de la pâte : pétrir 2 ou 3 minutes, le temps de bien incorporer le thé à la pâte. Recouvrir d'un linge et laisser lever avec l'autre partie de la pâte pendant 2 heures.

Dégazer les 2 pâtons et les placer au frais pendant 15 min, de manière à pouvoir façonner plus facilement la pâte.

Faire égoutter les myrtilles dans une petite passoire.

Sur une toile à pâtisserie (ou une feuille de papier cuisson) légèrement farinée, étaler d'abord la pâte nature en un grand rectangle (40x30 cm environ). Replacer au frais le temps d'étaler la pâte au thé vert aux mêmes dimensions sur une autre toile. 
Poser le rectangle de pâte au thé vert sur la pâte nature et parsemer de myrtilles.
Rouler l'ensemble en un long boudin. 

Couper les 2 extrémités sur 7-8 cm environ.
Couper ensuite le boudin sur presque toute sa longueur, en conservant 3-4 cm à l'extrémité. 

Déposer la première chute (côté marbré apparent),  tresser les deux brins et déposer la deuxième chute de pâte pour fermer le tressage *.

Déposer la tresse dans un grand moule à cake, recouvrir d'un film alimentaire huilé puis déposer au frais toute la nuit.

Si l'on souhaite faire cuire la brioche dans la foulée : laisser lever la brioche à température ambiante 45 min puis la faire cuire 45 min dans le four préchauffé à 180°C

Le lendemain, laisser la brioche lever au moins 1 heure dans un endroit tiède.
Badigeonner la brioche d'un peu de lait tiède à l'aide d'un pinceau et parsemer éventuellement de sucre perlé ou d'éclats d'amande...

Enfourner à four froid, thermostat réglé sur 180°C,  pour 45 à 50 min. Vérifier la cuisson à l'aide d'une pique en bois.

Laisser la brioche tiédir avant de la démouler et de la déguster !

Sources :
* La "Brioche au mascarpone" de la Cuisine de Djouza

Le façonnage de la "Brioche russe" du blog Sandy Miam Miam













Aucun commentaire:

Publier un commentaire